Influence du tissu urbain sur les risques d'inondations : une comparaison de 2000 quartiers synthétiques

Des chercheurs de l’Université de Liège et de l’Université de Purdue ont mis au point un modèle informatique qui permet de mesurer l’influence de l’urbanisation sur les dommages causés par les inondations. Coordonné par Benjamin Dewals (Unité de recherches UEE – Faculté des Sciences appliquées) le projet ARC FloodLand suggère la mise en place de recommandations urbanistiques qui pourraient limiter la hauteur des inondations dans les villes. Cette étude a fait l’objet d’une publication dans la revue Science of the Total Environment.

https://www.news.uliege.be/cms/c_9710335/fr/influence-du-tissu-urbain-sur-les-risques-d-inondations-une-comparaison-de-2000-quartiers-synthetiques