Ecoulements sous-pression

L'habituelle distinction théorique entre écoulements sous-pression et à surface libre s'oppose souvent à la pratique du terrain ainsi qu'à une vision globalisée des phénomènes de transport. Ouvrages partiellement et temporairement en charge, réseaux d'égoutage momentanément saturés, phénomènes transitoires des réseaux d'alimentation, ... sont autant d'illustrations surmontées par une formulation unifiées des équations résolues par WOLF tant en 1D qu'en 2D